socle technologique e-santé

Synthèse de l’édition « Oresme21® I Blockchain & Santé »

ACTUS   #Oresme21

Synthèse de l’édition « Oresme21® I Blockchain & Santé »

vendredi 5 avril 2019 à l’AD Normandie (14)

La 4ème édition du cycle de conférences « Oresme21® » s’est déroulée avec succès vendredi 5 avril à l’auditorium de l’Agence de Développement pour la Normandie (AD Normandie). Grands Groupes, PME-PMI, Établissements de santé, laboratoires, … se sont retrouvés pour échanger sur la technologie blockchain appliquée en santé : Quelle blockchain pour quel usage ? Comment cette technologie peut aider le monde de la santé ? En quoi la médicine prédictive change la médecine traditionnelle ? L’Intelligence Artificielle, autrement dit l’Intelligence Augmentée, rend la médecine plus humaine ? … Autant de questions auxquels les intervenants ont répondu lors de cette matinée. 

A l’ouverture de cet évènement, David Menga, Coordinateur du Socle Technologique du Pôle TES, cite Hippocrate « Il est plus important de connaître le malade que la maladie dont il souffre » précisant qu’aujourd’hui que les professionnels de santé passerait 13 minutes sur un dossier médical contre 2 minutes avec le patient. La blockchain permettrait d’inverser ce rapport, 2 minutes sur le dossier médical, 13 avec le patient. Partant de ce postulat et avant de donner la parole à Magali Scelles, Directeur du Pôle TES, David Menga conclut en rappelant l’objectif principal de la blockchain en santé : redonner le pouvoir au patient en lui remettant en main la maitrise de ses données de santé, de son dossier médical.

La e-santé est une belle et longue histoire au Pôle TES officialisée en 2012 par la création d’un département marché coordonné par un professionnel de santé, le Dr. Jean-Pierre Blanchère. Précurseur de la silver santé et du développement de solutions numériques telles que celle expérimentée par Thomas Pesquet, Magali Scelles précise que le Pôle TES met aujourd’hui cette expertise au profit du Nouveau Pôle de compétitivité du Grand Ouest. De fait, elle rappelle que le Pôle TES fusionne avec son homologue ligéro-breton « Images & Réseaux » et qu’avec la Normandie, ils continuent d’avancer sur la silver autonomie, le parcours patient et la medtech/biotech. Fort de toutes ses expériences et de son tissu économique, nul doute que la Normandie peut-être un bon terrain pour initier la démarche industrielle de la blockchain appliquée en santé.

Découvrez la synthèse des conférences en téléchargeant le fichier ci-dessous :

Le Pôle TES vous donne rendez-vous en 2020 pour la prochaine édition d’Oresme21 I Blockchain & Mobilité.

Partager :