e-santé

CSIS : les 15 mesures annoncées pour renforcer l’attractivité de la France en matière d’industries de santé

ACTUS   #CSIS

CSIS : les 15 mesures annoncées pour renforcer l'attractivité de la France en matière d'industries de santé.

Le 8e CSIS, qui s'est tenu le 10 juillet matin à Matignon, a vu l'annonce de 15 grandes mesures destinées à renforcer l'attractivité de l'Hexagone pour les industries de santé.

  • Les mesures sont organisées selon 4 thématiques :

– un accès plus rapide à l’innovation pour les patients ;
– recherche, formation : public et privé, ensemble pour relever les défis de demain ;
– mobiliser les filières pour préparer l’avenir ;
– un dialogue plus stable et plus prévisible.

  • Les 15 mesures du CSIS : 

– accélérer les procédures d’autorisation des essais cliniques et réduire les délais des procédures administratives d’accès au marché,
– réduire les délais des procédures administratives d’accès au marché,
– étendre les dispositifs d’accès précoce à l’innovation (ATU),
– étendre la possibilité d’évaluation de l’impact médico-économique des produits de santé,
– développer les mécanismes de prises en charge anticipée pour les dispositifs médicaux,
– intensifier la mise en place du mandataire unique,
– développer la recherche partenariale public-privé par des échanges de personnel et par des laboratoires communs,
– accompagner les entreprises et leurs salariés dans la transformation digitale,
– structurer l’écosystème des données de santé en France en créant le Health Data Hub, une des plus grandes bases de données de santé au monde,
– favoriser le développement d’une filière de médicaments de thérapie innovante,
– créer un pôle d’excellence mondial en France dans le domaine des biotechnologies,
– développer les financements publics et privés spécifiques aux différents stades de maturité du projet de l’entreprise de santé,
– simplifier et rendre prévisible la régulation des médicaments,
– refonder les orientations du CEPS, pour donner toute sa place à la négociation conventionnelle,
– préparer la réforme de l’évaluation des médicaments.

Partager :