socle technologique

AMI Soutien à l’offre de solutions pour l’industrie du futur

ACTUS   #Industrie #Numérisation #FranceRelance

Le Gouvernement a publié l’appel à manifestation d’intérêt (AMI) « Soutien à l’offre de solutions pour l’industrie du futur ». Objectif, identifier les technologies françaises les plus prometteuses pour la transition vers l’industrie du futur.

  • Plan d’investissement France 2030

La numérisation des outils de production, et plus globalement la transition vers des processus profondément numérisés (dite « industrie 4.0 »), est un levier important de croissance et de compétitivité pour l’industrie française. C’est également l’un des principaux moteurs de la relocalisation. Cette transition numérique permet de gagner en compétitivité et de produire en France. Elle constitue en cela un maillon essentiel de la résilience de notre industrie.

C’est pourquoi France 2030 poursuit l’objectif de numérisation de l’industrie dans une logique d’industrie 4.0, c’est-à-dire avec une numérisation plus complexe et avancée, et de soutien à l’offre de solutions pour l’industrie du futur. Le développement d’une filière de solutions pour l’industrie du futur forte en France est en effet une condition du déploiement de solutions à haute valeur ajoutée dans notre industrie.

Plusieurs démarches de structuration du secteur ont déjà eu lieu, en parallèle du plan de relance, pour mieux faire connaitre l’offre française et inciter les entreprises à faire appel à elle, en particulier, la création de la filière « solutions pour l’industrie du futur » qui a signé son contrat de filière le 6 septembre 2021.

  • Un double objectif

Cet appel à manifestation d’intérêt vise à identifier les technologies françaises les plus prometteuses pour la transition vers l’industrie du futur. Il sera suivi, début 2022, de plusieurs appels à projets.

Ce dispositif doit permettre d’atteindre un double objectif :
► structurer et consolider une offre française de solutions ambitieuses et innovantes pour l’industrie du futur d’une part;
► poursuivre la dynamique de numérisation à l’œuvre dans tous les territoires d’autre part.
Chacun de ces axes sera doté de 400 millions d’euros.

Cet AMI doit permettre de positionner la France sur des segments technologiques porteurs d’avenir (intelligence artificielle, 5G, blockchain, cloud…), en soutenant les acteurs émergents, les start-ups, PME ou ETI innovantes, dans le développement d’offres de solutions dédiées à de nouveaux usages industriels. Les projets d’amont, de développement de solutions et d’aide à l’appropriation des technologies (recherche, plateaux techniques…), seront également ciblés.

Par ailleurs, 400 millions d’euros supplémentaires seront destinés à accompagner la transformation de sites industriels mobilisant des solutions de pointe pour l’industrie du futur ou l’implantation de nouvelles usines 4.0. Les appels à projets dédiés aux projets de transformation vers l’industrie du futur seront ouverts prochainement.

  • Comment candidater ?

L’appel à manifestation d’intérêt est ouvert jusqu’au 17 décembre 2021. Le dépôt des candidatures peut se faire sur le site de la direction générale des entreprises.

Partager :